Pourquoi la cosmétique biotechnologique est-elle l’avenir du secteur ?

janvier 28, 2020

Pourquoi la cosmétique biotechnologique est-elle l’avenir du secteur ?

« Je crois en une cosmétique nouvelle - technologique, physiologique, durable, transparente et essentielle - permise par la biologie de synthèse », explique David VANDROUX, le fondateur d’INNÉIS.

 

Vous l’aurez compris : nous sommes convaincus que les innovations technologiques liées à la biologie permettent d’améliorer les bénéfices d’ingrédients ou d’actifs existant à l’état naturel. On parle alors de biotechnologie, comme son nom l'indique, elle définit un mariage entre la science des êtres vivants – la biologie – et un ensemble de techniques nouvelles issues d'autres disciplines telles que la microbiologie, la biochimie, la génétique, la biologie moléculaire ou encore la biologie de synthèse.

C’est pourquoi, tous les produits de la gamme INNÉIS combinent des molécules issues de la recherche scientifique et des ingrédients naturels connus pour leurs propriétés cosmétiques, comme par exemple l’huile de noyau d'abricot, qui nourrit la peau et la protège de la déshydratation.

Faut-il alors opposer cosmétique biotechnologique et cosmétique naturelle ?

A notre avis, le débat n’est pas là : voici pourquoi !

 

La technologie au service de modes de production durables.

C’est en tous cas notre conviction !

Les ressources de la planète ne sont pas inépuisables ! Le « tout bio » n’a pas de sens lorsque l’utilisation de produits extraits de la nature (de sources animales ou végétales) suppose d’aller puiser dans des ressources naturelles rares ou abondantes, mais qui seraient parfois produites en excès pour seulement un de leur composant ou bien encore, importées depuis l’autre bout du monde.

La biologie de synthèse, technologie maîtrisée par INNÉIS, a quant à elle pour avantage de permettre de partir de molécules existant dans la nature ou au sein d’organismes vivants et de les reproduire en laboratoire.

Cette technologie permet la création de molécules « propres » et pures dites bio-inspirées. Par la même occasion, elle permet de répondre aux enjeux de développement durable et offrent une véritable alternative de production responsable aux produits cosmétiques. 

En effet, la création par synthèse est un mode de production plus efficace qu’un actif issu d’une extraction animale ou végétale, au cours de laquelle il est plus difficile d’extraire la molécule d’intérêt et donc nécessite plus de matière première. Avec la bio-synthèse, en résulte moins de gaspillage de ressources naturelles et la production d’une plus grande quantité d’actifs.

 Labo

 

L’extraction à partir de ressources naturelles a parfois ses limites…

La plupart des actifs que nous retrouvons dans les produits cosmétiques proviennent de procédés d’extraction, comme expliqué plus haut. Ils sont prélevés de végétaux ou d'animaux. Cela implique donc :

  1. Source d’allergène : les actifs extraits de sources végétales ou animales peuvent être allergènes et transmettre des éléments perturbateurs à notre peau (prion, maladie...).

Réponse d'INNÉIS :  notre actif n’est pas immunogène car le collagène produit a été designé à partir des collagènes humains. Il ne risque donc pas de provoquer une réaction immunitaire. La santé de la peau étant une priorité pour INNÉIS, chaque soin est développé afin de contribuer à son équilibre et à sa santé.

  1. Compatibilité avec la peau : les actifs issus de la nature (végétaux ou animaux) ne présentent pas, la plupart du temps, tout à fait les mêmes caractéristiques que les molécules de la peau humaine et sont parfois difficilement absorbés et assimilés par la peau.

Réponse d'INNÉIS :  en reproduisant les molécules  naturellement présentes dans notre corps, les soins INNÉIS permettent d’activer et renforcer les mécanismes naturels  de protection de la peau et ainsi être mieux assimilés en agissant physiologiquement.

  1. Efficacité constante : les ingrédients extraits rendent difficile la fabrication de cosmétiques dont la performance est parfaitement identique dans le temps. C’est le cas du collagène qui, en fonction des tissus animaux, peuvent présenter une variabilité.

Réponse d'INNÉIS :  les molécules sont obtenues à partir de cellules productrices qui sont toutes équivalentes, leur efficacité est alors garantie à l’identique dans le temps. En d’autres termes, l’actif placé dans nos crèmes présente toujours la même activité, même d'une production à l'autre.

 

Les biotechnologies au service de l’efficacité et du sur mesure.

La biologie de synthèse permet, par ingénierie, de designer des actifs sur mesure afin de répondre à des besoins de peaux ciblés. Cette technologie offre un énorme potentiel d’innovation, elle permet d’adapter parfaitement la molécule en fonction de l’action voulue, pour une meilleure efficacité.

C’est le cas du  collagène Affinéis®, prenons son exemple :

En biologie, nous savons que le collagène naturel est une molécule de grande taille : si elle n’est pas re-designée, elle reste à la surface de la peau, qui ne peut donc pas l’assimiler. 

La plupart des cosmétiques contiennent du collagène animal (extrait de carcasses ou écailles de poissons) et ne peut donc pas pénétrer la peau, il est alors fragmenté et perd donc son activité biologique.

C’est là que la bio-ingénierie intervient. Pour conserver sa structure et son activité naturelle, nous avons miniaturisé le collagène et l’avons microencapsulé dans une structure afin d’assurer sa parfaite pénétration au travers des tissus de la peau.

NB : le collagène Affinéis® a une taille 10 à 20 fois inférieure à un collagène natif.


En conclusion

Pour nous, la cosmétique biotechnologique est l’avenir du secteur : avant-gardiste, durable et respectueuse de la biologie de la peau.

En s’inspirant de ce qui existe à l’état naturel, en innovant pour améliorer l’existant ou en découvrant de nouveaux actifs, les biotechnologies assurent le développement d’ingrédients biosourcés en remplacement d’ingrédients chimiques ou épuisables.

 

 


Newsletter